A la découverte du pôle France

A la découverte du pôle France

Il s’agissait d’une grande première. Le commission sportive de la ligue Occitanie Midi Pyrénées FFSS souhaitait proposer à dix jeunes sauveteurs un mini stage dans l’Hérault, avec pour objectif de découvrir et de s’immerger dans le pôle France. Après appel à candidatures à l’ensemble des clubs de la ligue, les deux entraîneurs du pôle, Raphaël Raymond et Florian Laclaustra, ont retenu cinq filles et cinq garçons.

Instructif pour les coaches et les athlètes

Deux coaches issus de la ligue, Romain Dupuy et Houssine El Kachaï, ont encadré les jeunes sélectionnés, samedi et dimanche. Ce qui permit aux athlètes d’échanger, quant aux séances de travail proposé dans cette structure d’élite. De même, les entraîneurs des clubs de la région peuvent au passage échanger avec leurs homologues du pôle, au sujet des méthodes de travail.

Visite du nouveau site côtier

En point d’orgue, les jeunes ont pris part à un entraînement eau plate et côtier, en présence des pensionnaires actuels du pôle ! Et ce n’est pas tout. Les dix sauveteurs prometteurs ont suivi une séance de musculation au CREPS de Montpellier, visité les logements et autres installations, tel le nouveau centre d’entraînement pour le côtier, à Carnon Plage, mis à disposition par la mairie de Mauguio avec le soutien du CREPS. Des réponses leur ont été apportées, concernant l’organisation scolaire et sportive.

Rejoindre un jour le pôle

La soirée de samedi fut conviviale et enrichissante. Un repas a en effet rassemblé les dix sauveteurs, le DTN, Yves Lacrampe, des membres de la commission sportive FFSS, Jean-Christophe Aubin, responsable du haut niveau au CREPS ainsi que l’équipe de France juniors. « Je tiens personnellement à remercier Raphaël Raymond, Florian Laclaustra, Mr Jean-Christophe Aubin et notre DTN ainsi que l’ensemble des participants. Ce week-end nous à permis de faire de cette première une réussite. Les dix sélectionnés et leurs entraîneurs ont regagné leurs clubs respectifs avec, pour certains, le désir de rejoindre le pôle. Je dois souligner le comportement exemplaire des jeunes. Et pour les entraîneurs et moi-même, le souhait de renouveler cette opération. La présence de cinq clubs, seulement, dans cette sélection constitue le seul bémol » conclut Patrick Marco, président de la commission sportive de la ligue Occitanie.

BM