Catalina Paddleboard Classic / Médéric Berthe revient sur son exploit

Catalina Paddleboard Classic / Médéric Berthe revient sur son exploit

Sa cinquième participation sur la Catalina fut la bonne. En moins de six heures, Médéric Berthe a bouclé les 54 kilomètres mythiques à la force des bras et s’est imposé dans la catégorie stock (12 pieds) ! Dix jours après cette performance retentissante, il se confie et évoque de nouveaux challenges.

Comment expliquez-vous une telle réussite ?

Le travail. Il n’y a pas de secret. Enchainer les séances encore et encore. Mélanie Maillard m’a aidé pour la préparation mentale et j’ai fait appel à « Training Week » pour l’aspect physique.

Qu’avez-vous ressenti ?

En fait, j’ai été en tête assez rapidement, au bout de 30 minutes peut-être. Après, avec Foster Campbell, on s’est tiré la bourre pendant trois bonnes heures côte à côte. Puis, j’ai fini par prendre un peu d’avance et je l’ai maintenue jusqu’à l’arrivée. Quand j’ai réalisé que j’étais en tête, je me suis dis que c’était mon année et que je ne devais rien lâcher et ne faire aucune erreur…Je suis d’autant plus heureux que Sandrine, ma femme, a pris la cinquième place et amélioré son record de 30 mn (7h12mn) !

Le fait de descendre sous les six heures (5h53mn47), qu’est ce que cela représente ?

La satisfaction n’en est que plus grande. Nous ne sommes pas nombreux à l’avoir réalisé.

Pourquoi projetez-vous de participer à la Molokaï l’an prochain ?

L’année prochaine, j’aurai quarante ans et je voudrais marquer le coup ! Il y a deux courses majeures dans le monde du paddleboard et j’aurais déjà participé cinq fois à la Catalina. Je souhaiterais compléter le tableau par la mythique épreuve hawaïenne. Qui plus est c’est un downwind, élément qui, je pense, peut jouer en ma faveur.

Propos reccueillis par Bruno Magnes