Retour sur les N1 / Les sauveteurs se confient

Retour sur les N1 / Les sauveteurs se confient

Les athlètes, coaches, supporters et officiels ont regagné leurs régions respectives et notamment la Guadeloupe pour certains. Le bassin de Tarbes a retrouvé son calme, pour un mois seulement…Nous avons rencontré quelques acteurs de ces championnats de France 2019. Ils se confient au sujet de cette compétition mais évoquent aussi leurs objectifs.

Margaux Fabre (photo) – Aqualove Montpellier – Championne de France du 200 m obstacles, du 100 m combiné, du 50 m mannequin et du 200 SLS

“Je suis globalement satisfaite, même si j’aurais aimé faire un meilleurs temps sur les obstacles. Je suis ravie de descendre sous les 34 secondes sur 50 m mannequin. Pour ce qui est du titre interclubs avec Aqualove, il récompense le travail mis en place par les athlètes, les entraîneurs et les parents bénévoles. Nous courions après ce titre depuis longtemps. Nous l’avons obtenu grâce à une belle cohésion de l’équipe, un encadrement au top et une incroyable volonté collective de se dépasser. Nous en sommes fiers !”.

Etienne Vidal – Millau – Champion de France cadet du 200 m obstacles, du 100 m combiné et du 50 m mannequin

“Je suis heureux ! Je visais des qualifications en finale et pourquoi pas des podiums. Mais je ne m’attendais pas à trois titres. Pour ce qui est de ma progression, je suis plus issu de la natation. Par conséquent, si j’oriente mon entraînement davantage vers le sauvetage, ce serait déjà positif. Je vois que ça paie ! J’ai amélioré tous mes temps de plusieurs secondes par rapport à mes temps officiels”.

Méline Menaud – Poitiers – Championne de France junior du 50 m mannequin

“Je ne pensais pas décrocher l’or ici ! J’étais venue pour faire des podiums. Je n’aurais jamais imaginé gagner une des finales, tant la concurrence est rude. J’espère confirmer lors de la Rescue, car je rêve de l’équipe de France junior”.

Mattéo Lionzo – Albi – Champion de France junior sur 200 m obstacles et 100 m combiné

“Je suis content de mon week-end à Tarbes, même si j’aurais aimé remporter un 3e titre sur le 50 m mannequin. Je souhaitais battre le record de France du 200 m obstacles, j’espère y parvenir lors de la Rescue. C’est mon objectif. Pour ce qui du championnat d’Europe, je verrai plus tard. Si je suis sélectionné, j’irai en Italie avec certaines ambitions”.

Zdenka Krcalova (ESM Marseille) – Trois records du monde (masters 35) battus à Tarbes

“Je n’ambitionnais pas de battre ces trois records, dans ma catégorie d’âge (100 m combiné, 50 m mannequin et 200 SLS). je me suis entrainée pour battre mes temps mais pas forcément les records du monde. Lorsque je pense aux records, cela me met trop de pression. J’espère participer aux championnats d’Europe masters, en septembre prochain”.

Antoine Laurendeau – Tarbes – Champion de France du 200 m obstacles et du relais obstacles

“Ces championnats, à la maison, c’était vraiment cool ! J’ai eu la chance que ma sœur, ma famille et mes amis puissent me voir. Il y avait aussi quelques collègues de travail. Derrière le plot, j’entendais des Antoine partout et je reconnaissais les sons, donc c’était vraiment bien par rapport à l’année dernière où ça n’a pas été facile. Il y avait une super ambiance, j’ai vraiment aimé. Maintenant, l’objectif est clairement d’intégrer l’équipe de France. L’an passé, j’ai frôlé la sélection. J’étais donc très très déçu… J’ai eu du mal à m’y remettre. J’ai changé un peu ma façon de m’entraîner avec mon coach, il a su me motiver à nouveau. Et ça fonctionne, notamment sur le 100 m combiné où j’ai progressé (second cette année)”.

Propos reccueillis par Margaux Pantin et Marine Richard

Photos : Frédéric Baldran 10.6 Média