Lasserre stratosphérique, Millau au paradis

Lasserre stratosphérique, Millau au paradis

Le traditionnel verdict du classement interclubs a clos en beauté les championnats de France N1 civils et militaires. Un classement dominé pour la 3e année d’affilée par les sauveteurs millavois, emmenés par une Romane Boudes, titrée à quatre reprises chez les juniors ! Par ailleurs, l’ultime journée revêt un caractère historique pour plusieurs raisons. En effet, jamais deux sauveteurs français n’étaient descendus en même temps sous les 29 secondes, sur 50m mannequin, pour finir ex-aequo en finale. On doit cette performance inédite à Quentin Vicente (Lavaur) qui conserve son titre, et Goroco Koindredi !

Vicente – Koindredi, duo d’enfer

Les épreuves marquent également le retour au premier plan de Magali Rousseau (Aqualove). Laquelle termine ces championnats en trombe, avec deux succès (sur 50m mannequin puis sur le 200 SLS) prometteurs à quelques mois des mondiaux en Australie. Autre prestation riche de promesses, celle réalisée par Kevin Lasserre en finale du 200 SLS (photo). Une finale historique, comme en témoigne le chrono hallucinant à l’arrivée : 2.03.87 ! Aucun sauveteur tricolore n’était descendu jusqu’à présent sous les 2mn 06s…Kevin marque les esprits notamment lors du chaussage de palmes. Le speaker en perd sa voix. Un chaussage presque mystérieux, effectué à la vitesse de l’éclair et à montrer dans toutes les écoles de sauvetage. “Pendant la finale, je n’ai pas vraiment réalisé ce qu’il se passait. Quand j’ai clipsé le second mannequin, j’ai vu que j’étais tout seul” témoigne le nouveau Perpignanais.

Raphaël Menez explose

Chez les jeunes, la compétition restera marquée par le quintuplé un peu inattendu, obtenu par le junior Raphaël Menez ! Le sauveteur de Six-Fours fait preuve d’une rare polyvalence et conclut cette édition 2024 avec deux nouveaux titres, auréolés d’un excellent chrono sur 2OO SLS (2mn 14s). Dans cette catégorie d’âge, la régularité du Poitevin Robin Tournis est également à souligner, comme en témoignent ses cinq podiums. Le 200 SLS des cadets voit Tiffen Blanc (Millau) s’imposer sur une épreuve qu’elle affectionne. De son côté, Liam Martin (Muret) qui fleurte avec l’or durant trois jours finit par être récompensé lors de cette épreuve reine.

Champion de France de l’hospitalité

Après ces trois jours de compétition, Aqua Grimpe Millau Grands Causses récolte 1010 points et réalise le triplé ! Les Aveyronnais ont fait la différence chez les jeunes. Sébastien Sudre et Vincent Marc peuvent être fiers de leurs troupe. Aqualove Sauvetage (728 points) conserve son second rang national des clubs, tandis que Tournefeuille intègre pour la première fois de son histoire le tiercé gagnant (689 points) ! Le club local, l’EPSTN, est quant à lui sacré champion de France de l’hospitalité. Merci aux bénévoles tarbais, aux élèves BPJEPS d’Argelès-Gazost, aux secouristes, aux clubs ayant aidé lors du rangement, sans oublier les officiels FFSS pour leur dévouement.
Bruno Magnes
Photo Emmanuel Le Breton

Le palmarès de dimanche

50m mannequin
Militaires : Mélanie Chaton 39.54 et Pierre Ducassou 32.89
Cadets : Lilie Simeon-Knaebel 38.43 et Romain Leclercq 32.72
Juniors : Romane Boudes 35.72 et Raphaël 31.51
Seniors : Magali Rousseau 33.48 – Quentin Vicente et Goroco Koindredi (ex-aequo) 28.99

200 SLS
Militaires : Valentin Lauret 2.25.21
Cadets : Tiffen Blanc 2.36.08 et Liam Martin 2.17.65
Juniors : Romane Boudes 2.32.34 et Raphaël Menez 2.14.82
Seniors : Magali Rousseau 2.21.02 et Kevin Lasserre 2.03.87