La France en embuscade à mi-parcours

La France en embuscade à mi-parcours

Les épreuves en eau plate sont terminées. Les sauveteurs ont quitté le bassin de Riccione pour se diriger vers la plage, où le « côtier » se déroulera lundi et mardi. A mi-parcours des Euros 2019, les Bleus FFSS sont en embuscade. Pas de classement officiel pour l’heure, mais des calculs opérés sur place par les observateurs. L’équipe de France open aurait 150 points de retard sur l’Italie, alors que les juniors accuseraient un retard de 180 points. Le doublé sera compliqué à réaliser mais il reste possible, car les Français devraient briller aujourd’hui et demain sur la mer Adriatique.

Un relais en or

Hier, Magali Rousseau a continué son festival, en décrochant l’argent sur 100 m mannequin palmes (52 »09) et le bronze sur 200 SLS (2’26 »93) ! Sur 50 m mannequin, Ava Prêtre et Margaux Fabre finissent 4e ex-aequo en 35 »33 avant de briller au sein du 4 X 25 m mannequin. Sur ce relais, Ava met la France sur orbite. Magali Rousseau puis Margaux Fabre creusent l’écart, avant que Carol-Ann Borel ne termine le travail…Médaille d’or en 1’19 »99 ! Ce quatuor performant s’adjuge plus tard la 3e place, sur le relais bouée tube (3’41 »15).

Lili confirme

Chez les jeunes, la palme revient à Lili Pereira qui monte sur la 3e marche du podium du 100 m mannequin palmes (55 »57) ! Un chrono prometteur pour la suite de sa carrière, elle qui est encore cadette…Sur 50 m mannequin, Léa Royer s’illustre avec la 4e place, en 36 »48. Deux relais se parent de bronze sur le 4 X 50 m bouée tube. Léa Royer, Chloé Barbot, Manon Marco et Lili Pereira en 1’45 »58 (photo) puis Mattéo Lionzo, Thomas Billotet, Arthur Gautier et Arnaud Cordoba en 1’33″12. Place aux épreuves côtières, sur lesquelles les juniors nourrissent de grandes ambitions ! BM

Photo Frederi Botton